close

Industrial

Le phénomène Hand Spinner, les makers et la nouvelle industrie légère.

il_570xN.1199579450_3pi4

Comment imaginer, fabriquer et vendre un produit plus rapidement que les grandes boites quand on est un homme seul qui vit (tant bien que mal) de ses idées depuis une décennie.

On a tous des idées

C’est le propre de l’homme curieux et paresseux qui cherche en permanence à améliorer sa vie quotidienne en cherchant des raccourcis, des combines, des trucs et machins divers pour lui ôter les épines du pied.

On a tous également vu, trouvé, acheté des solutions, produits, services qu répondent plus ou moins brillament à nos soucis. Et on s’est du coup dit que “merde ca existe déjà” que wow, c’est top mais j’y avait pensé avant…” bref on s’apperçoit un jour que les produits innovants sortent forcément de la tête de quelqun et que ce quelqun ca aurait pu être soi.

On est tous des trouillards

Si on est d’accord sur le fait que chacun d’entre nous est une usine à idées, on va s’accorder sur le fait qu’il n’est pas pour autant facile de les formaliser, de les canaliser et encore moins de les mettre en oeuvre. L’énorme majorité du temps on y pense et puis on oublie… on en parle et on les range dans nos tiroirs, par peur, par flemme, par procrastination, par manque de moyens, par manque de réseau, d’amis bricoleurs etc… etc… — c’est quand même vrai que se lancer fait peur, surtout quand on y connait rien — et encore plus quand on peut y laisser des plumes ou pire se “ridiculiser” avec un truc abracadabrantesque !

Le secret pour réussir

Je pourrai rallonger les paragrahes et en faire des tartines (ca fera peut être l’objet d’un livre en son temps) mais là j’ai envie de partager LE secret ultime pour réussir quoi que ce soit :

“ il faut fabriquer un truc et le montrer à des gens”

Mon idée qui marche: le hand spinner !

Revenons à nos moutons, je ne vais pas vous parler des 100 idées que j’ai réalisé avant et du grand nombre de plantages définitifs ou temporaires comme :

  • Eldorajob: le système pour trouver un job grâce aux compétences
  • Chat invitation une carte à gratter pour faire des rencontres
  • Scalorie (la balance connectée) et UNA le verre qui compte les calories
  •  etc.. etc…

Non, je vais vous parler d’un truc qui semble marcher, mon hand spinner : Spinget qui a une très forte demande sur le marché actuellement.

Comment j’ai fait pour en arriver là …

Il existe des centaines de moyens d’innover, les livres comme “steal like an artist” les technique de “design thinking” prouvent qu’on doit observer et stocker des pièces de puzzle, être curieux et sentir les choses pour les assembler un jour et créer quelque chose.

C’est exactement ce que j’ai fait. Passionné de coutellerie et petit fils de maréchal ferrand, j’ai décidé de creuser autour du sujet, j’ai découvert un monde d’artisans passionnés comme moi qui créait des objets que je me suis mis à étudier, collectionner, démonter etc… Il existe des milliers de gens comme vous et moi qui créent et vivent de leurs idées sur le net, pauvres et riches, maladroits et méticuleux, brillants et ternes, rapides et lents… leur point commun : la passion pour la création !

Pourquoi le Hand Spinner ?

Je me suis attardé sur cet objet en novembre de l’an passé, au détour d’un atelier ou une imprimante 3d imprimait religieusement un drole de petit bout de plastique à trois bras. Le type a logé un roulement de skate-board en son centre et hop, à fait tourner le bouzin sous mes yeux ébailis.

Top ! je vais en fabriquer moi aussi car ca répond à pas mal de mes intérets

  1. C’est entre l’art et l’utile
  2. C’est ZEN et ca sert à canaliser les gens — apaiser, rendre cool (j’adore)
  3. C’est un objet intemporel qui dure pour la vie

Quelques mois de recherche, dessins, prototypage, recherche de partenaires industriels (je renviendrai sur ce volet: la nouvelle industrie légère, un atout pour les PME en europe) et hop, me voici sur le marché avec mon produit sous ma marque que j’ai fait moi-même : octobrachia.com — fabriquant de hand-spinners de haute-qualité ! Instagram / Facebook

Le reste est à inventer … je vous parlerai dans un article à venir (et si ca vous branche) de l’industrie légère, des méthodes pour innover et peut être meme de trucs pour vous aider (si vous être résiliants et pugnaces) à le faire vous même et rejoindre le monde merveilleusement déprimant et joyeux des Makers !

Invité sur RMC chez JJ Bourdin : cliquez ici pour écouter l’interview

 —

Qui suis-je ?

Combinant ingéniosité, créativité et expérience d’entreprise, Steve Raffner est un designer produits de haute qualité et gestionnaire d’entreprise . De la conceptualisation d’un nouveau produit au design, de l’ingénierie à la mise sur le marché, Steve équilibre parfaitement ses créations pour des réussites tant commerciales qu’innovantes.

Ayant obtenu un diplôme de commerce couplé à plusieurs certifications entrepreneuriales innovantes, il a la capacité de réaliser le produit parfait à créer en adéquation avec le marché. Steve a travaillé en étroite collaboration avec de grandes entreprises telles que Rolex mais également des startups pour produire des biens / services physiques et numériques d’exception.

Sa propension à l’analyse du marché, à la consultation des clients, à l’ingénierie inventive et à la gestion des produits a été la principale raison de ses succès commerciaux. Capable de travailler au sein d’une équipe tout en conservant sa créativité, Steve réalise les besoins de ses clients et délivre à coup sûr un produit original et fonctionnel quelque soient les exigences.

Avec plus de 100 projets créatifs divers à son actif, il n’y a pas de défi d’innovation qu’il ne soit pas enthousiaste à relever. Parlant, le français, l’anglais et l’allemand permettent à Steve d’offrir ses services à une grande variété de clientèle internationale.

https://www.linkedin.com/in/steveraffner/

Lire la suite >